6D8CAF5B39A49189F13F4FDB7A12F429 Jean Sulivan, Anthologie, Pages, Marie Botturi

Jean Sulivan

 

Découverte de Jean Sulivan

Anthologie de Jean Sulivan réalisée par Marie Botturi avec les conseils de Marguerite Gentzbittel et le soutien d’Édith Delos, la légatrice universelle de l’œuvre de Jean Sulivan

Lors de ses études de troisième cycle, Marie Botturi découvre  l’œuvre de Jean Sulivan.

Découverte qui produit en elle un véritable choc : d’un côté l’écriture jubilatoire de Joie errante,  sa vision de la littérature exprimée dans Petite littérature individuelle,  de l’autre son approche de la spiritualité dans Matinales, pour ne prendre que   trois exemples,  viennent s’inscrire dans sa recherche personnelle : voilà un écrivain à part qui prône la révolution de l’âme, le bouleversement des consciences, qui pense qu’on entre en littérature comme en religion, pour transmettre, non pour garder, appelant au mouvement incessant et à penser par soi-même, qui se méfie des idées abstraites, écrivant  à la source du bonheur d’exister, dont Élie Wiesel a dit que sa voix nous enrichit « par sa quête poignante de la beauté et de l’humain. » Elle le rencontre un an après l’avoir lu, l’homme l’impressionne autant que l’écrivain.  

Pendant deux ans, jusqu’à sa mort en 1980, ils se voient régulièrement, marchent ensemble, échangent. Jean Sulivan l’a fait naître à elle-même et  lui a donné confiance pour écrire. C’est aussi par ses ouvrages qu’elle découvre le bouddhisme, l’hindouisme et le langage interreligieux. Quelques mois après sa mort,  elle  publie un long article de fond dans la revue Études (numéro d’août-septembre 1980) à l’occasion de la parution de son livre posthume, L’Exode. Cet article qui sera retenu dans la bibliographie de la « Revue d’Histoire Littéraire de la France », est remarqué et elle est appelée à écrire pour Bayard Presse (pages culturelles, reportages), Jean Sulivan y étant connu et apprécié, notamment par les chroniques mensuelles qu’il rédigeait pour la revue « Panorama aujourd’hui », qui porte le nom aujourd’hui de « Panorama ». Elle exerce cette activité de journaliste durant trois ans, ayant mis sa thèse  entre parenthèses.

N

M

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2018  by Bernard Botturi Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now